Je démarre

Comme on choisit un voyage.

En déterminant une destination finale et des étapes, selon ses préférences et son budget. Avec méthode et passion, mais sans perdre le fil, malgré les tentations rencontrées ici et là.

Il n'est plus possible de collectionner les timbres du monde entier.
Ils sont trop nombreux. Limitez-vous à un pays (par exemple, le vôtre), à une région ou une province que vous affectionnez. Vous classerez ensuite vos timbres par ordre chronologique ou par genre.

Si vous êtes plutôt intéressé par le sujet du timbre, optez pour une collection thématique.

Les timbres offrent un nombre infini de thèmes.

Pour choisir, laissez-vous guider par vos goûts Vous vous lancerez ainsi dans des recherches passionnantes, limitées au sujet que vous avez choisi.

Evitez de choisir un thème trop vaste et présentez votre collection de manière harmonieuse, équilibrée et personnelle.

Vous avez fait votre choix !

Vous avez opté pour une collection thématique et vous avez même trouvé votre thème, en choisissant “Les Montgolfières” ou « Les Phares d’Europe »? Il s'agit à présent de rassembler tous les timbres.

La collection thématique nécessite beaucoup de travail personnel, mais elle ne fera jamais de vous un collectionneur isolé tant est grand le plaisir de partager ses découvertes et de parler de son travail de création ou du sujet de sa collection.

Il vous suffit de peu de chose comme matériel :

  • Une pince pour manipuler les timbres.
  • Une loupe de qualité assez grande pour voir l'ensemble du timbre.
  • Un classeur à bandes pour classer et déplacer facilement les timbres.

Ouvrez les boîtes, les tiroirs, les cahiers, les vieux albums où dorment les timbres oubliés. Si vous songez “évasion, découverte, collection”, ils ne resteront pas longtemps en vrac. Étalez, regardez, triez vos timbres. Donner un sens à sa collection, n’est-ce pas aussi donner un sens à ses temps de loisirs? La joie en plus. Disposez les timbres avec précaution pour pouvoir les regarder et observer leurs différences. Forme, format, pays d'origine ou sujet traité, timbres anciens ou récents, timbres d'usage courant ou commémoratifs...

Triez les timbres en trois tas: timbres de Belgique, timbres étrangers, timbres inconnus et autres (marques postales, lettres, etc.).
 
Organisez votre tri en séparant les timbres neufs de ceux oblitérés, puis en regroupant les timbres identiques ou fort semblables, en rangeant les séries par valeurs faciales croissantes.

Conservez vos doubles et vos timbres de deuxième choix, pour vos échanges.
 
Ne gardez que les belles pièces de qualité, celles présentant des dents intactes. Donnez la préférence aux timbres neufs, dont la gomme est impeccable.

Un timbre neuf n'a pas servi à affranchir le courrier. Il doit être aussi “neuf” qu'en sortant du guichet de La Poste: impeccable au recto comme au verso, avec sa gomme d'origine.


Un timbre oblitéré a servi à l'affranchissement. Il a été annulé par un cachet, une marque postale, un trait de plume évitant tout réemploi postal. Décollé de son support, il est débarrassé de sa gomme.

En général, sa cote est moins élevée que celle du timbre neuf. N’oubliez pas que, sauf exceptions, les timbres neufs conservent leur valeur d'affranchissement

C’est pouvoir déterminer son pays d'origine, la date de son émission, ce qu'il représente, s'il appartient à une série.

C'est donc savoir lire un timbre. Mais il n’est pas aisé de déterminer ce qui est illustré sur le timbre, ce qu’il représente ou encore sa valeur. Vous pouvez surmonter ces difficultés grâce à votre expérience, à votre mémoire visuelle, aux différents catalogues et conseils

 

  1. Identifier par pays.
    Le pays d'origine est le plus souvent inscrit sur le timbre. Avec l'alphabet latin, pas de difficulté de lecture, mais il n'en va pas de même avec les caractères asiatiques, arabes, cyrilliques, hébreux, grecs, gaéliques, etc. Les échanges entre collectionneurs et la consultation d’ouvrages spécialisés permettent de de surmonter cet obstacle. Par exemple la Grande-Bretagne (extrême gauche): seul le profil du souverain régnant, ici Elizabeth II, permet d'identifier le pays.
  2. Identifier les formes et formats
    Si le rectangle et le carré restent les plus courants, on rencontre des timbres de toutes les formes et de tous les formats.