Trucs & Astuces

L'une des grandes inventions du XIXe siècle, le timbre-poste, reste un objet familier de notre vie quotidienne. Son image changeante et colorée, compagne de notre courrier, attire toujours notre regard.

Les timbres affranchis


Près de 20% des lettres expédiées sont affranchies avec des timbres-poste. Récoltez en vrac les enveloppes et les cartes postales du courrier familial. Faites savoir à vos proches que vous collectionnez les timbres. Ils se chargeront de récolter des timbres chez eux, dans leurs commerces ou dans leurs entreprises. Ils ne manqueront pas de timbrer, à votre intention, le courrier des vacances et des fêtes.

Montez dans les greniers, ouvrez les armoires, les vieilles malles, où, peut-être, une collection oubliée vous attend. Fouinez! Regardez les petites annonces de la presse philatélique, apprenez leur langage. Trouvez-vous un ou deux correspondants étrangers et ne tardez jamais à leur répondre, en affranchissant votre courrier avec de beaux timbres.

Fréquentez un club philatélique où vous pourrez faire des échanges avec des collectionneurs de votre niveau. et n'oubliez pas non plus de constituer votre mancoliste, (liste des timbres-poste qui manquent à votre collection) document précieux qui contient les numéros des timbres qui vous manquent et que vous voulez vous procurer.

Les timbres-poste non affranchis

 

D'autres solutions pour en acquérir :

 

  • Récolter tout le courrier entrant chez toi et mettre les enveloppes et cartes de côté.
  • Demander à ton entourage proche, ta famille, tes voisins, ton école, de te conserver les enveloppes.
  • Demander aussi au médecin de famille qu’il te mette de côté toutes les enveloppes qu’il reçoit.
  • Faire des demandes dans différentes entreprises : société de vente par correspondance, les mutuelles, les secrétariats sociaux, les assurances, bureaux des contributions, les administrations communales, etc… (le plus simple étant de demander à ton facteur de te communiquer les entreprises qui reçoivent beaucoup de courrier. Les enveloppes qu'elles reçoivent n’ont pas toujours des timbres mais ce n’est pas grave, mettez-les de côté car certaine personne collectionne les cachets qui y sont apposés (appelé aussi « flamme »).
  • Acheter auprès des bureaux de poste les nouveaux timbres.
  • Réserver auprès de ton club les nouveaux timbres ainsi que les anciens qu’ils te manquent.
  • Visiter différentes bourses et expositions.
  • Faire les brocantes mais attention aux prix et surtout à la qualité des timbres (manipulations diverses, humidités…..)

 

 

Avant de décoller un timbre, assurez-vous que l'enveloppe ou le fragment support du timbre ne présente pas une oblitération, une marque postale ou une flamme à conserver. Ces éléments participent à la rareté et à la richesse de la pièce! Certains de ces envois ont plus de valeur lorsqu’ils comportent toujours le timbre.

C’est le cas entre autres des “First Day Covers”, des cartes-souvenirs et des envois qui présentent une oblitération spéciale ou une mention particulière apposée par les services postaux ou par l’agent des postes.

Comment décoller un timbre?

Découpez le document support en laissant une bonne marge autour des timbres. Attention, veillez à mettre de côté tous les timbres dont les supports contiennent des substances colorées susceptibles de déteindre: doublures et bordures des enveloppes, papiers d'emballage colorés ou marqués de traces d'encre ou de stylobille.

Vous traiterez ces timbres à part.

Pour décoller deux timbres neufs collés ensemble, utilisez la vapeur produite par l'eau bouillante.

Plongez les timbres dans de l'eau froide ou tiède.

Les timbres doivent être plongés dans l'eau un par un et ne doivent jamais se trouver les uns sur les autres.

Opérez par petites quantités.

Laissez-les dans l'eau pendant un quart d'heure.

Changez l'eau lors de chaque lavage.

Après avoir vérifié que la gomme a bien trempé, séparez délicatement chaque timbre de son support à l'aide d'une pince.

Utilisez également la pince pour déposer chaque timbre sur un buvard blanc (face en dessous).

Replongez les timbres dans une bassine contenant de l'eau tiède afin de supprimer toute trace de gomme.

Placez les timbres les uns à côté des autres entre deux buvards blancs et propres pour finir le séchage sous un gros livre afin d'éviter qu'ils ne s'enroulent. Enfin et surtout, vérifiez l'état de vos timbres: le moindre amincissement du papier diminue leur valeur de moitié; une dentelure irrégulière (dent courte ou dent manquante) leur fait perdre 50 à 90 % de leur valeur (attention aux dents d'angle); une déchirure leur enlève toute valeur.

N.B.: aujourd'hui, les collectionneurs de timbres neufs préfèrent des timbres avec gomme d'origine intacte.

Cherchez et rassemblez tout ce qui se rapporte à votre sujet: timbres et documents postaux anciens et modernes (pas de limite dans le temps), de tous les pays (pas de limite dans l'espace).

Face à la quantité de matériel, vous serez content de vous être limité à un seul thème.

Les animaux, vaste domaine! Quelle sagesse de s'en être tenu à un seul animal! Continuez à faire preuve d'une grande rigueur.

Au cours de vos recherches, vous allez acquérir des connaissances sur votre thème, en consultant dictionnaires, encyclopédies, revues et livres, mais aussi sur différentes branches de la philatélie, en fréquentant des expositions et en rencontrant des philatélistes chevronnés.
Faites preuve de curiosité et de persévérance: la documentation est illimitée. Toutes ces connaissances et ces documents rassemblés, il vous faudra les mettre en ordre.

Quant aux pièces philatéliques, timbres et lettres, rangez-les soigneusement dans des classeurs adaptés. Agissez avec beaucoup de méthode et de soin.

Établissez d'abord un plan.

Vous allez devoir raconter votre thème en images (timbres), avec des documents et des textes brefs et précis. Votre présentation doit être claire: veillez à l'équilibre des timbres, des documents et des légendes.

Faites preuve d'imagination et de sens artistique